Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Discussion: Un peu de gestion financière

  1. #1
    Board Administrateur Avatar de Vincent
    Date d'inscription
    March 2013
    Localisation
    Grenoble
    Messages
    664

    Post Un peu de gestion financière

    1. Introduction

    1.1. Définitions

    Aujourd'hui, on trouve beaucoup de managers qui se trouvent en difficulté sur le plan financier. La principale raison de ce malaise financier est bien souvent dû à une mauvaise gestion des finances, justement.

    Je voudrais vous proposer un petit tutoriel qui correspond à ma vision des choses sur la gestion financière. Il n'a pas la prétention de dire ce qu'il faut faire forcément. Par contre, il peut vous donner une méthode qui marche bien. Une méthode parmi d'autres.

    Avant de commencer, je voudrais introduire deux concepts: la notion de coûts fixes (ou recettes fixes) et la notion de coûts variables (ou recettes variables).

    Ce que j'appelle un coût fixe, c'est une dépense qu'on est forcé de faire pour pouvoir aligner une équipe sur le terrain.
    Par exemple, le salaire des joueurs est typiquement un coût fixe.

    Un coût variable, c'est une dépense occasionnelle que vous n'êtes pas obligé de contracter pour jouer, mais que vous faites parce que vous jugez que ça vaut le coup.
    Par exemple un paris ou un transfert.

    Mais alors, quels sont pour moi les coûts fixes dans une saison?
    Pour moi, les coûts fixes sont:

    • Salaires des joueurs
    • Formation des jeunes
    • Les coûts d'entretien du stade (parking, sécurité...) lorsque vous jouez chez vous.

    Les revenus fixes sont alors donnés par:

    • Les recettes en ligue (vous êtes forcés de recevoir des sous, même si les montants varient)


    Quels sont alors les coûts variables et revenus variables?
    Pour moi, les revenus variables sont:

    • Les recettes d'amicaux si vous en faites,
    • Les sponsors car ils dépendent de vos performances,
    • Les gains en coupe*: on ne sait pas combien de tour on va faire car cela dépend des tirages au sort,
    • Les ventes de transferts, si vous vendez des joueurs,
    • Les indemnités de participation aux amicaux si vous vous déplacez en amicaux,
    • Les gains en fun cups si vous en faites et que vous allez loin,
    • Les gains de paris si vous en faites et que ça marche,
    • Les intérêts pour l'argent disponible en banque.

    Les coûts variables sont alors:

    • Les coûts de rénovation du stade (pour remettre les tribunes à 100%),
    • Les intérêts de crédits,
    • Les dépenses de camps d’entraînement et tournois,
    • Les dépenses sur le marché des transferts,
    • Les indemnités de licenciement,
    • Les frais de participations en match amical,
    • Les frais de participation en fun cup,
    • L'argent des paris perdus.


    1.2. Critiques

    Peut-être que dans ce que vous venez de lire, vous serez en désaccord pour certaines dépenses ou recettes classées comme fixes alors que vous trouvez qu'elles sont variable.
    C'est normal, rassurez-vous, c'est complètement subjectif. Cela tient du fait que chacun peut gérer son club de la façon dont il l'entend. Ce que je veux dire, c'est qu'une équipe (comme la mienne) qui sait qu'elle va faire 35 matches amicaux dans la saison peut considérer les recettes d'amicaux comme fixes et les frais de participations aux matches amicaux comme des revenus fixes.

    A contrario, un manager qui juge inutile de faire des amicaux à chaque journée et qui en fait quelques uns dans la saison pour le plaisir considérera les frais et recettes liées aux amicaux comme variables, à juste titre.
    Vous devrez donc adapter les conclusions de cet article à votre manière de diriger votre club.

    1.3. Objectifs

    L'objectif de cet article est de proposer une ou plusieurs manières de gérer sainement son club, conformément à vos objectifs que vous vous fixez (tout sur le sport, tout sur les économies, etc...).
    Le gros objectif de cet article est de montrer une voie qui permet de mettre son club à l'équilibre et d'ainsi en favoriser le développement.

    Vos réactions ici: http://forum.onlinefootballmanager.f...anci%E8re-quot

  2. #2
    Board Administrateur Avatar de Vincent
    Date d'inscription
    March 2013
    Localisation
    Grenoble
    Messages
    664
    2. Équilibre des finances

    2.1 Catégorisation des recettes et des dépenses du club

    En ce qui me concerne, je sépare les revenus par catégories.
    Je vais considérer tout ce qui concerne les amicaux comme fixes car chaque saison je joue autant d'amical qu'il m'est possible d'en faire, 35 donc.

    Je crée donc une catégorie «recettes fixes liées au stade» composée des:

    • Recettes en ligue,
    • Recettes en amical,
    • Recettes pour participations aux matches amicaux.


    Je crée une rubrique transfert, composée uniquement des recettes de transfert.

    Je crée une rubrique sponsor, composée des seuls sponsors.

    Je crée ensuite une catégorie «Revenus variables OSEF» composée des:

    • revenus de coupe,
    • intérêts générés,
    • gains en fun cups,
    • paris gagnés.

    Les revenus variables (hors transferts) sont négligeables sur le chiffre d'affaires du club sur une saison. Par exemple, mes recettes OSEF (On S'En Fout) se montaient à 306 586 € sur la saison passée. Le chiffre d'affaire se montait lui à 5,6 millions d'euros, soit environ 5%.

    Au niveau des dépenses, j'ai également créé plusieurs catégories.

    Je crée une catégorie «dépenses fixes liées au stade» composée des:

    • salaires de l'effectif,
    • coûts de formation des jeunes,
    • frais de participation aux matches amicaux,
    • dépenses dans les tournois et camps d’entraînement,
    • frais d'entretien (parking, sécurité, affichage, projecteur).

    En ce qui me concerne, à mon niveau, je ne fais pas de camps*: je n'ai pas assez d'argent pour investir dedans et en tirer bénéfices. De mon point de vue, soit on en fait pas et la dépense fixe annuelle est de 0 € (mon cas), soit on sait qu'on va en faire autant qu'on le peux pour un tirer avantage et bénéfice et on sait combien on va dépenser dedans et donc on l'inclue dans les coûts fixes.

    Je crée également une catégorie «Transferts» composée des:

    • dépenses sur le marché des transferts,
    • primes de licenciements de joueurs.

    Enfin, je crée une catégorie des dépenses négligeables, les «Dépenses OSEF» composée des:

    • intérêts liés au crédit si un crédit est souscrit,
    • frais de rénovation des tribunes pour les remettre à 100*% de leur état,
    • frais d'inscription en fun cup,
    • frais de paris perdus.


    2.2. Équilibre les différentes catégories.

    Le but ici est de faire en sorte que la catégorie «Recettes liées aux stade» soit égale à la catégorie «Dépenses liées au stade». Souvent, cela revient à calculer la masse salariale maximale que le club peut supporter. C'est la partie la plus importante de cet article.

    Il est bon aussi d'équilibrer les catégories «Recettes Transferts» et «Dépenses Transferts».
    De même on équilibre les recettes «Recettes OSEF» et «Dépenses OSEF», mais si ce n'est pas équilibré ce n'est pas grave car comme on l'a dit, ces recettes et dépenses OSEF sont vraiment négligeables à l'échelle d'une saison. Nous n'en parlerons plus dans cet article.

    Et les sponsors dans tout ça? Ils sont où?
    Effectivement, ils ne font pas partie de l'étape d'équilibrage des finances. C'est volontaire! Ils seront pur bénéfices. Et vous pourrez choisir de les investir où vous voulez (stade, transfert ou autres).

    Ainsi à supposer que vos catégories transferts et OSEF sont équilibrées, comment calculer les salaires possibles pour votre club?
    C'est simple, c'est:

    salaire par journées = ( Recettes en ligue + Recettes en amical + Recettes pour participations aux matches amicaux – coûts de formation – frais de formation des jeunes – frais d'entretiens – frais de camps)/35.

    Si vous dépassez ce chiffre, vous vous exposez à une perte d'argent quotidienne.
    Si ce chiffre est plus grand que vos salaires actuels, vous ferez des gains en moyenne chaque jour.

    Bien sûr, sans tenir compte des sponsors que vous choisirez d'utiliser pour:

    • rembourser votre crédit,
    • économiser et investir ensuite,
    • investir dans le stade,
    • augmenter votre centre de formation,
    • investir dans la recrue de jeunes prometteurs (pour faire des gains à la vente, sinon c'est proscrit).


    Vos réactions ici: http://forum.onlinefootballmanager.f...anci%E8re-quot

  3. #3
    Board Administrateur Avatar de Vincent
    Date d'inscription
    March 2013
    Localisation
    Grenoble
    Messages
    664
    3. Différents modes de jeu

    Pourquoi cette section? C'est simple, les chiffres exposés précédemment ne correspondent sans doute pas à votre façon de dérouler votre saison. Que faire alors?
    Je voudrais vous proposer quelques manières de diriger votre équipe.

    A. Vous préférez maintenir un contrôle drastique sur les finances pour assurer les développement rapide des infrastructures du club. C'est le mode «Argent à tout prix».

    B. Vous voulez avoir un contrôle certain sur vos finances, mais vous voulez rester compétitif. J'appelle ce mode «Développement et Compétitivité».

    C. Marre de ne pas monter dans une division supérieure? C'est la troisième fois que vous ratez la montée d'un cheveux? Vous viser alors la montée à tout prix. C'est le mode «Victoire à la mort».

    Bon bien sur, on peut créer des modes intermédiaires et je vous laisserai vous adapter à ces modes pour les décliner comme bon vous semble.

    Le mode de jeu choisi redéfini la catégorisation des dépenses et des recettes.

    En mode «Finances à tout prix», procédez comme suit:
    «Recettes liées au stade»:

    • Recettes de ligue.

    «Dépenses liées au stade»:

    • salaires de l'effectif,
    • coûts de formation des jeunes,
    • dépenses dans les tournois et camps d’entraînement,
    • frais d'entretien (parking, sécurité, affichage, projecteur).

    On a donc exclu les recettes et dépenses des amicaux que vous pouvez mettre dans la catégories des «Sponsors».
    Cela fera de l'argent sur le compte en banque qui va s'accumuler assez vite. Vous pouvez choisir d'investir massivement cet argent sur le marché des transferts pour des jeunes si votre moyenne d'âge des titulaires est de 34 ans. Si ce n'est pas le cas, je vous recommande fortement d'investir dans le stade: c'est mon premier choix.

    Quel est donc la limite de salaires à ne pas dépasser en mode «Argent à tout prix»?
    C'est:

    salaires = (recettes de ligue – coûts de formation des jeunes – tournois et camps – frais de fonctionnement du stade) /35.

    Exemple: Il faut déterminer les recettes stade que vous allez réaliser cette saison.
    Regardez votre stade, sa capacité et le type de vos tribunes.

    Allez dans statistiques -> menu stade -> afficher les filtres -> sélectionnez seulement votre pays et votre division (France, Ligue nationale pour moi).
    Recherchez alors une équipe ayant à peu près le même stade que vous et qui le rempli bien pour savoir quelle recettes moyenne par match vous pouvez faire.

    Pour l'an passé, avec mon stade actuel, certains clubs ont fait 160 000 euros de moyenne par match de ligue.
    En moyenne comptez trois inactifs dans votre ligue (sécurité), soit 14 matches à domicile.
    Vos recettes de ligue seraient de 2 240 000 euros (14 fois 160 000).
    Mes jeunes coûtent 6 500 € par jours (ça va baisser quand je vais virer des jeunes, mais je vais considérer le pire cas: ça reste à 6500 €).
    Ainsi, le centre de formation va coûter 6 500 fois 35 = 227 500 euros dans la saison.
    Je pars du principe dans le tutoriel que je ne fais pas de camps. Ainsi tournois et camps = 0 €.
    Enfin, mon stade n'ayant aucune extension de stade (parking etc), les coûts journaliers sont de 0 €.

    Ainsi, pour mon exemple, salaires = (2 240 000 – 227 500 – 0 – 0)/35 = 57 500 €.
    Dans ce cas vos salaires ne doivent pas dépasser 57 500 € par journées. Vendez-les salaires les plus élevés qui vous empêcheraient d'y parvenir.

    Vos réactions ici: http://forum.onlinefootballmanager.f...anci%E8re-quot

  4. #4
    Board Administrateur Avatar de Vincent
    Date d'inscription
    March 2013
    Localisation
    Grenoble
    Messages
    664
    Mode B : «Développement et compétitivité».

    Le but ici est de pouvoir aligner une équipe relativement intéressante en championnat tout en se donnant une marge financière de façon à continuer de développer votre club.

    Dans ce mode, on réintroduit les gains obtenus par les amicaux pour financer les salaires du club. Ainsi, on peut aligner une équipe meilleure et avoir de meilleures performances.
    Ainsi, les deux catégories à modifier sont:

    « Recettes liées au stade » :

    • Recettes de ligue,
    • Recettes de matches amicaux,
    • Argent reçu pour participation aux matches amicaux.

    «Dépenses liées au stade» :

    • salaires de l'effectif,
    • frais de participation aux matches amicaux,
    • coûts de formation des jeunes,
    • dépenses dans les tournois et camps d’entraînement,
    • frais d'entretien (parking, sécurité, affichage, projecteur).

    Dans ce mode, on se laisse moins de marge d'économies à investir dans les divers secteurs du clubs: on n'y trouvera que les sponsors.
    En revanche, il permet de supporter des salaires plus importants ainsi de poster une meilleure équipe et espérer de meilleurs résultats.

    Les salaires maximum possibles pour votre club est alors donné par:

    salaires = (billetterie ligue + billetterie amicaux + recettes participation amical – frais de participation aux amicaux – coûts de formation des jeunes – camps et tournois – frais d'entretien du stade)/35

    On reprend l'exemple de mon équipe.
    En tenant compte que mes amicaux me rapportent en général 30 000 euros par matches (1 050 000 € par saisons), mais que je paye 5 000 euros de frais de participation à mon adversaire (les matches se passent chez moi, 175 000 € par saison), on a alors:
    salaires = (2 240 000 + 1 050 000 + 0 – 175 000 – 227 500 – 0 – 0 ) / 35 = 82 500 €.

    Dans ce mode de gestion des finances, je peux me payer une équipe dont la masse salariale est de 82 500 €. Une joli somme pour être compétitif en ligue nationale (4° avec 75 000 l'an passé).

    Vos réactions ici: http://forum.onlinefootballmanager.f...anci%E8re-quot

  5. #5
    Board Administrateur Avatar de Vincent
    Date d'inscription
    March 2013
    Localisation
    Grenoble
    Messages
    664
    Mode C: «Victoire à la mort».

    Dans ce mode, vous concentrez la quasi totalité de vos recettes dans les salaires.
    Votre club n'apporte aucune importance à son développement infrastructurel. Ce qui vous intéresse c'est gagner. Gagner des matches. Monter, ou remporter le titre national, ou la coupe du monde. Un objectif ultime que vous avez tenté d'obtenir à maintes reprises mais qui vous fuis.

    Votre équipe peut se payer une très bonne équipe, mais vous ne ferez pas de bénéfices cette année (sauf improbable exception). Par contre, ce mode est risqué: si tout ne se passe pas comme prévu, vos finances risquent d'être mises à mal.

    Je recommande ce mode sur une saison ou deux au plus si vraiment vous n'arrivez pas à passer un cap sportivement. Une fois le cap passé, reprenez un rythme moins soutenu sur les salaires (mode B par exemple).

    Dans ce mode, voici les catégories à équilibrer:
    «Recettes liées au stade» :

    • Recettes de ligue,
    • Recettes de matches amicaux,
    • Argent reçu pour participation aux matches amicaux,
    • Sponsors,
    • Recettes transfert.

    «Dépenses liées au stade»:

    • salaires de l'effectif,
    • frais de participation aux matches amicaux,
    • coûts de formation des jeunes,
    • dépenses dans les tournois et camps d’entraînement,
    • frais d'entretien (parking, sécurité, affichage, projecteur),
    • Dépenses transfert.


    Ainsi, la limite des salaires à ne pas dépasser (ou à vos risques et périls: vous finirez en déficit) est donnée par:

    salaires = (solde + recette ligue + recette amicaux + gain participation amicaux + sponsors prévus + recettes transferts – dépenses transfert - frais participation aux amicaux – coût de formation des jeunes – camps et tournois – frais entretien stade) / 35

    Faisons un exemple numérique.

    Supposons que votre club fait du trading chaque saison.
    Vous achetez des joueurs pour 750 000 euros par saisons et vous en vendez pour 1 250 000.
    Supposons que votre club, en début de saison compte 1 000 000 € en banque.
    Supposons que vos sponsors rapporteraient 2 800 000 € si vous montez en division supérieur avec 25 victoires.
    Si tout se passe comme prévu, vous remplissez votre objectif et vous avez pas loin de 0 € en banque en fin de saison: vous investissez vos économies dans les salaires (à ne faire que très ponctuellement, sinon c'est le suicide du club).

    Alors,

    salaires = (1 000 000 + 2 240 000 + 1 050 000 + 0 + 2 800 000 + 1 250 000 – 750 000 – 175 000 – 227 500 – 0 – 0)/35 = 205 357, 10 €.

    Pour remplir votre objectif coûte que coûte, dans ce cas, veillez à ne pas dépasser une masse salariale de 205 000 € par journées.
    Dans mon cas (pas de trading cette saison de prévu et pas d'économie en banque), il ne faudrait pas dépasser 162 500 €.

    Alors bien sûr, si vous êtes habitué au trading, vous pouvez inclure vos gains également dans le mode B, le mode équilibré.
    Vous pouvez également créer des modes intermédiaires à votre convenance, du moment que cela soit assez robuste, comme dans cet article.

    Vos réactions ici: http://forum.onlinefootballmanager.f...anci%E8re-quot

  6. #6
    Board Administrateur Avatar de Vincent
    Date d'inscription
    March 2013
    Localisation
    Grenoble
    Messages
    664
    4. Conclusion

    Ainsi pour conclure et résumer, la gestion de votre club est fait en grande majorité par un contrôle rigoureux de votre masse salariale.
    Néanmoins, l'importance que le sportif prend dans votre saison amène des calculs différents pour déterminer la masse salariale à ne pas dépasser.

    A. Vous voulez à tout prix développer votre club en dépit des résultats sportifs (qui ne seront pas forcément mauvais...). C'est le mode «Finances à tout prix».

    salaire = (recettes de ligue – coûts de formation des jeunes – tournois et camps – frais de fonctionnement du stade) /35

    B. Vous cherchez à avoir de bonnes performances tout en développant les infrastructures du club. C'est le mode «Développement et compétitivité».

    salaires = (billetterie ligue + billetterie amicaux + recettes participation amical – frais de participation aux amicaux – coûts de formation des jeunes – camps et tournois – frais d'entretien du stade)/35

    C. Vous avez absolument un objectif sportif à remplir. C'est le mode «Victoire à la mort».

    salaires = (solde + recette ligue + recette amicaux + gain participation amicaux + sponsors prévus + recettes transferts – dépenses transfert - frais participation aux amicaux – coût de formation des jeunes – camps et tournois – frais entretien stade) / 35

    Si vous êtes trader (et que vous faites des bénéfices chaque saison), vous pouvez inclure les transferts dans le mode B si vous voulez.

    Si vous ne voulez pas investir vos économies dans le mode victoire à la mort, vous êtes également libre de les retirer de façon à calculer plus justement les salaires que vous ne devez pas dépasser.

    En espérant que ce sujet vous ai plu et qu'il vous aide, je vous souhaite de bons gains et plein de victoires, sauf contre moi

    Vos réactions ici: http://forum.onlinefootballmanager.f...anci%E8re-quot

  7. #7
    Board Administrateur Avatar de Vincent
    Date d'inscription
    March 2013
    Localisation
    Grenoble
    Messages
    664
    5. Annexe

    Investissements et crédits

    Hier soir, je vous ai parlé de gestion financière. Cet exposé vous permettra à coup sûr de générer de l'argent notamment grâce aux sponsors.
    Deux points ont été assez peu abordés: les investissements et les crédits.

    Pourquoi cette section?
    Oh, c'est assez simple en fait. Un club qui a déjà quelques saisons derrière lui pourra facilement adopter les stratégies financières exposées. Par contre, pour un petit club, c'est plus difficile.

    En effet, avec un stade de 400 places en 9° division, vos sponsors ne vous rapportent pas monts et merveilles et servent en majeure partie à payer vos salaires parce que vos revenus de billetterie sont ridicules.
    Si vous avez recruté quelques joueurs pas trop pourris (mais ayant des salaires très raisonnables, comme des joueurs de niveau 4-6 par exemple) cela vous permet d'être compétitif dans les basses divisions, de gagner des matches, de l'argent grâce aux sponsors.
    Pour cela c'est important que vos salaires restent très raisonnables. Le surplus gagné grâce aux sponsors, vous l'économisez en attendant de pouvoir l'investir, mais c'est assez long (normal, vous être à mi chemin entre le mode B et le mode C).
    La bêtise à ne surtout pas faire avec un stade de 400 places c'est d'investir dans des gros joueurs par chers (niveau 9 et plus) car leur salaires vont vous coûter un bras et vous empêcher de réaliser ces économies qui peuvent vous sortir de votre situation.

    En début de partie, je déconseille l'usage du crédit, sauf si vous êtes absolument certain de le rembourser (faites bien vos calculs).
    Au début vous ne pouvez pas emprunter beaucoup d'argent car vous n'avez pas beaucoup de saisons et de recettes derrière vous. Les intérêts risquent d'être lourds à supporter avec un stade de 400 places. Donc il vaut mieux progresser sans crédit avant la première extension du stade.

    Une fois que vous avez agrandi une tribune, que votre stade fait au moins 1 000 places, alors vous pourrez beaucoup plus facilement adopter les diverses stratégies exposées. Votre stade vous donnera de l'air, financièrement. Alors vous aurez bien plus de chance de rembourser tranquillement et rapidement votre prochain crédit grâce à votre stade à présent.

    Pire, une fois cette première extension de tribune réalisée, l'usage du crédit de financer l'extension du stade est une bonne chose: c'est très rentable financièrement. Certes vous payez des intérêts, mais vos tribunes sont livrées beaucoup plus tôt et vous permettent donc de gagner plus d'argent que ce que vous coûtent les intérêts du crédit.
    Exemple, un crédit d'un million d'euros non remboursé pendant une saison vous coûte 150 000 euros par saison.
    Si votre tribune de 1 000 places AC est livrée une saison avant que vous ayez les moyens de faire les travaux sans crédit, alors votre tribune vous rapporte 20 000 euros par matches (chiffre arbitraire). En huit matches de ligue à domicile, c'est torché. Et je compte pas les amicaux. Et 20 000, c'est large je pense... Çà vous ferez gagner au moins 20 000 * 17 + 10 000 * 35 – 150 000 = 690 000 euros.

    Dès que vous avez assez d'argent pour investir, il faut le faire dans le stade.
    La logique est simple. La principale variable qui va conditionner le calcul des salaires à ne pas dépasser suivant les modes A, B ou C, c'est la billetterie.

    Donc si vous investissez dans le stade, un peu plus tard, vous faites plus de billetterie, plus de recettes.
    Avec plus de recettes, vous faites plus d'épargne, vous pouvez vous payer les salaires d'une meilleure équipe. Le club progresse sportivement. Les sponsors augmentent. Vous atteignez un palier: vous réinvestissez dans le stade pour encore plus de recettes et donc de salaires et de niveaux.
    Vous faites ainsi une progression par pallier à mesure que vous augmentez votre stade.

    Je ne rentre pas dans les détails sur la construction du stade, car le sujet ici c'est les finances.
    Pour une stratégie de construction du stade, je pourrai faire un petit sujet aussi prochainement.



    Vos réactions ici: http://forum.onlinefootballmanager.f...anci%E8re-quot

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •